RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

19/02/2024
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar est resté stable, après avoir augmenté pour la cinquième semaine consécutive grâce à des données solides sur l'inflation, tandis que le yen s'est échangé près du niveau psychologiquement important de 150. Le billet vert a perdu 0,19 % par rapport au yen, s'établissant à 149,94 yens. L'indice du dollar, qui compare la monnaie à six autres devises, a peu varié à 104,18, après avoir augmenté de 0,18 % la semaine précédente. Il a atteint son plus haut niveau depuis la mi-novembre mardi dernier, à 104,97, après que les chiffres aient montré que les prix de l'énergie ont baissé de 1,5 % par rapport à l'année précédente.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'euro était en très légère hausse à 1,0783 $, après être tombé à un plus bas de trois mois de 1,0695 $ la semaine dernière. La livre sterling était en hausse de 0,17 % à 1,2621 $.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le yuan chinois onshore a à peine bougé alors que les investisseurs revenaient de la semaine de congé du Nouvel An lunaire, malgré l'augmentation des revenus du tourisme pendant les vacances. Le yuan s'est échangé pour la dernière fois à environ 7,1987 pour un dollar.

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

MARCHES MONETAIRES

Plusieurs pays de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) étaient sur le marché financier sous régional au cours du quatrième trimestre 2023. Le volume total de titres publics mobilisé par adjudication par ces Etats membres s’élève à 755,96 milliards de FCFA (1,209 milliard dollars), selon la publication Statistiques des titres publics éditée par UMOA-Titres basée à Dakar.

Le comité de de transition pour la restauration des institutions (CTRI) pense contracter un emprunt de 74 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank dans le but de pouvoir financer les projets inscrits sur sa feuille de route jusqu’en août 2025. Le CTRI est créé à la suite du coup d’État du 30 août 2023.

MARCHES BOURSIERS

Au terme de la séance de cotation de ce vendredi 16 février 2024 de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), la capitalisation boursière du marché des actions a dépassé les 7 800 milliards de FCFA. Cette capitalisation s’est en effet établie à 7 800, 646 milliards de FCFA contre 7 789,137 milliards de FCFA le jeudi 15 février 2024, soit une hausse de 11,509 milliards de FCFA. Cette hausse fait suite à celle de 7,283 milliards de FCFA de la veille, soit au total 18,792 milliards de FCFA. Concernant la capitalisation du marché obligataire est en baisse de 943 millions de FCFA, à 10 314,380 milliards de FCFA contre 10 315,323 milliards de FCFA le jeudi 15 février 2024. La valeur des transactions s’est établie à 680,572 millions de FCFA contre 1,366 milliard de FCFA la veille.

L’embellie de la capitalisation du marché des actions est corrélée à celle de l’indice Composite (indice général de la Bourse) qui a gagné 0,15% à 209,68 points contre 208,37 points la veille. Quant à l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées de la Bourse), il suit la même tendance avec une progression de 0,16% à 105,22 points contre 105,05 points précédemment. Pour sa part, l’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige), a enregistré une hausse de 0,18% à 98,56 points contre 98,38 points la veille.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

MATIERES PREMIERES

Les prix du pétrole ont baissé, l'attention des investisseurs se portant à nouveau sur les perspectives de la demande après que des rapports sur l'augmentation des prix à la production aux États-Unis, le plus grand utilisateur de pétrole au monde. Les contrats à terme sur le pétrole Brent étaient en baisse de 61 cents, soit 0,7%, à 82,86 dollars le baril à 0440 GMT. Le contrat de mars pour le brut américain West Texas Intermediate, qui expire mardi, était en baisse de 41 cents, soit 0,5%, à 78,78 dollars. Le contrat WTI d'avril était en baisse de 0,8 %, soit 60 cents, à 77,86 dollars.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Le prix de l'or a atteint son plus haut niveau en près d'une semaine. L'or au comptant était en hausse de 0,4% à 2 021,09 dollars l'once, à 0335 GMT, atteignant son plus haut niveau depuis le 13 février. Les contrats à terme sur l'or américain ont également augmenté de 0,4% à 2 032,40 $ l'once.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

Le platine au comptant a baissé de 0,4 % à 902,37 dollars, le palladium a augmenté de 0,9 % à 958,66 dollars, tandis que l'argent a baissé de 1,2 % à 23,12 dollars l'once.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le prix du cuivre a atteint son plus haut niveau en une semaine. Les données sur les ventes au détail aux Etats-Unis, plus faibles que prévu ont ravivé les espoirs d’une réduction des taux d’intérêt de la part de la Réserve fédérale. A 02h48 GMT, le cuivre à trois mois sur le London Metal Exchange était en hausse de 0,4 % à 8 344 $ la tonne métrique. Il atteint son plus haut niveau depuis 8 février. Pour sa part, le Nikkei japonais a atteint son plus haut niveau historique vendredi, aidé par le dynamisme de Wall Street. L'aluminium LME est resté stable à 2 224 dollars la tonne, le nickel a augmenté de 0,1 % à 16 280 dollars, le zinc a gagné 0,2 % à 2 360 dollars et le plomb a augmenté de 0,3 % à 2 048,50 dollars. L'étain a augmenté de 0,2 % à 27 355 dollars.

Les prix à terme du soja et du maïs ont baissé à Chicago et se sont rapprochés de leurs niveaux les plus bas depuis trois ans. Le contrat de soja le plus actif sur le Chicago Board of Trade (CBOT) était en baisse de 0,3 % à 11,90 dollars le boisseau à 1 h 12 GMT, proche du plus bas de la semaine dernière à 11,79 dollars. Le maïs CBOT a baissé de 0,2 % à 4,29-1/2 dollars le boisseau, à un cheveu des plus bas de 4,28 dollars atteints lundi et vendredi dernier. Le blé a également légèrement baissé, la baisse du prix des céréales russes maintenant la pression sur le marché. Le blé a reculé de 0,1 % à 5,96-3/4 dollars le boisseau, à une certaine distance du plus bas niveau de septembre dernier (5,40 dollars).

ENTREPRISES

La Société Générale Côte d’Ivoire a annoncé des dividendes record de 53,48 milliards de FCFA à ses actionnaires. Elle a initié la saison des rémunérations d’actionnaires au sein de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières d’Abidjan. Cette somme se traduit par un dividende net de 1547,1 FCFA par action (2,54 $), après application d'un taux d'imposition de 10% conforme à la législation fiscale ivoirienne sur les dividendes. Le cours de l'action a clôturé à 16 100 FCFA, le vendredi dernier.

« Potenti’ELLES » est un programme de l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP-Guinée), lancé pour promouvoir l’entrepreneuriat des femmes en République de la Guinée. Ce projet  vise à promouvoir et soutenir l’entreprenariat des femmes en Guinée en vue de favoriser leur autonomisation économique. Il s’agit d’un programme mise en place pour surmonter les obstacles auxquels les femmes entrepreneures font face dans le pays.

TotalEnergies a annoncé vouloir vendre sa participation minoritaire dans une importante coentreprise pétrolière nigériane. La société cherche à remodeler son portefeuille. Le PDG de TotalEnergies a indiqué que « c'est parce que la production de ce pétrole dans le Delta du Niger n'est pas conforme à nos politiques (Santé, Sécurité et Environnement), c'est une vraie difficulté ». Pour Patrick Pouyanne, la société conserverait ses ressources gazières nigérianes qualifiées de cruciales pour l'expansion prévue du développement du gaz naturel liquéfié par la société dans les années à venir.

Suncor Énergie va publier ses résultats financiers du trimestre le 21 février 2024 avant 17 h, HR (19 h, HE). Le lendemain, 22 février, à 7 h 30, HR (9 h 30, HE), une webdiffusion permettant d'analyser les résultats du quatrième trimestre aura lieu. A l’occasion, Rich Kruger, président et chef de la direction, et Kris Smith, chef des Finances, représenteront la direction.

La société publique du pétrole du Brésil Petrobras a annoncé avoir acquis de participations dans les blocs d’exploration de 10, 11 et 13 dans l’offshore de São Tomé et Príncipe. L’entreprise pétrolière publique du Brésil, Petrobras souhaite se repositionner sur un marché pétrogazier africain en pleine croissance. Pour ce fait, elle a officialisé en début janvier l’acquisition auprès de Shell, d’une participation de 45 % dans les blocs 10 et 13, et de 25 % dans le bloc 11, tous les trois situés dans les eaux territoriales de São Tomé et Príncipe.

Le secrétaire d'Etat aux Finances et au Trésor, Ottoniel dos Santos a indiqué que le gouvernement angolais prévoit d’introduire l’opérateur télécom United et la banque commerciale Banco de Fomento Angola (BFA) en bourse en 2024. L’objectif de l’introduction en bourse de l’opérateur télécom Unitel et la banque commerciale Banco de Fomento Angola est de trouver un mécanisme pour accélérer le processus de privatisation des participations indirectes de l'Etat dans ces entités par le biais du marché boursier.

Dans l’intention d’augmenter sa participation sur le bloc 2913B, une zone d’intérêt située dans les eaux territoriales de la Namibie, le groupe TotalEnergies a conclu une entente avec la compagnie canadienne Africa Oil, propriétaire d’intérêts dans Impact Oil and Gas. Par ailleurs, des travaux sur le puits Venus-2A sont en cours en plus de l’acquisition de données sismiques 3D dans la partie sud du bloc visant à identifier des pistes d’explorations potentielles.

BANQUES ET ASSURANCES

Quatre banques commerciales débloquent plus de 120 millions USD pour financer la dette du gouvernement congolais envers les pétroliers. Il s’agit de EquityBCDC, FirstBank DRC, Ecobank RDC et Standard Bank. Cet accord est le fruit d'une synergie entre ces 4 principales banques ainsi que le ministère de l'Économie nationale, celui des Hydrocarbures et celui des finances.

Le Burkina Faso met en place un projet visant à renforcer la sécurité alimentaire dans le pays. Un projet appuyé par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 38 millions d'euros. Ledit projet entre dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence. Son objectif est de contribuer à l’augmentation des productions de maïs, riz, soja, niébé, sorgho et blé, dans le but de renforcer la sécurité alimentaire des populations burkinabè.

Dans une circulaire publié le 14 février dernier, la Banque centrale du Nigéria a fixé une limite aux transferts de devises étrangères qui proviennent des recettes d’exportation de brut par les compagnies pétrolières internationales à leurs sociétés mères, dans sa mesure qui vise à améliorer l’offre de dollar sur le marché de la monnaie locale. Ces banques peuvent ensuite transférer le solde 90 jours après le dépôt des recettes. Le naira est tombé jeudi à un niveau record de 1 606 pour un dollar après la publication de la circulaire. Il s'est ensuite redressé pour clôturer à 1 476 nairas, soit à peu près le niveau du marché parallèle non officiel.

Le 24 janvier dernier le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une participation en capital de dix millions de dollars américains dans le projet « Alliance pour l’infrastructure verte en Afrique fonds de développement de projets » (AGIA-PD). Le fonds AGIA-PD est une initiative de dix milliards de dollars, pilotée par la Banque et créée conjointement avec la Commission de l'Union africaine, la plateforme panafricaine d’investissement Africa50 et plusieurs autres partenaires. Ce fonds a pour objectif de contribuer à accélérer la transition verte du continent en collaborant avec les pays africains et le secteur privé international et local, pour préparer et développer très rapidement et à grande échelle des projets et programmes transformateurs d’infrastructures vertes et résilientes.

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé un financement de 195 millions de dollars (environ 118 milliards de FCfa). Le financement permettra la mise en œuvre du projet visant à renforcer la résilience climatique et communautaire dans la vallée du fleuve Sénégal (Mauritanie et Sénégal). Le Projet de développement et de résilience de la vallée du fleuve Sénégal (Pdrvfs) répondra, en partie, à la préoccupation du Ministre des Finances et du Budget Mamadou Mamadou Moustapha Ba. Laquelle est de lutter contre les effets du changement climatiques pour permettre à la région de réaliser son potentiel.

Dans le but de fournir un accès accru au financement aux micros, petites et moyennes entreprises (MPEM) au Ghana, Zenith Bank (Ghana) Limited a signé un partenariat stratégique de partage des risques avec African Garantie Fund (AGF). Les deux partenaires mettent un accent particulier sur les entreprises vertes et les entreprises détenues ou dirigées par des femmes.

BOA Capital Asset Management a récemment lancé un fonds commun de placement (FCP). Elle s’est concentrée principalement sur les titres de dette émis par des entités gouvernementales et autres emprunts publics ou privés. BOA Capital Asset Management s’est fixé comme indice de référence 85% du taux d'intérêt des Obligations assimilables du Trésor (OAT) à trois ans, émis par la Côte d'Ivoire, sur le marché des titres gérés par l'agence UMOA-Titres du marché des titres en question, afin de mesurer la performance du fonds commun de placement.

CRIMES FINANCIERS

Des  médias internationaux ont rapporté mercredi 14 février dernier que la Cour d’appel de Paris a condamné Nicolas Sarkozy en appel à un an d’emprisonnement dont six mois avec sursis dans l’affaire Bygmalion sur les dépenses excessives de sa campagne présidentielle perdue de 2012. La Cour a confirmé le jugement de première instance, en 2021, déclarant Nicolas Sarkozy coupable de financement illégal de campagne. Son avocat a plaidé sa relaxe, assurant que l’ex-chef de l’État n’avait « jamais eu connaissance d’un dépassement » du plafond légal des dépenses électorales et « jamais engagé de dépenses ».

51 virements (plus de dix millions FCFA) frauduleux ont été effectués dans le compte dormant d’un client en sept jours. Le banquier stagiaire de la Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) à l’agence sise à l’avenue Cheikh Anta Diop est accusé dans cette affaire. Selon les informations, la dernière opération bancaire effectuée par son propriétaire légitime remonte au 23 février 2017 ; Un excercice de contrôle montre que des opérations chiffré à 10. 498. 000 FCFA ont été effectuées sur le compte "Wave" de la victime ans la période allant du 22 au 29 juin 2023. La BHS a alors saisi le commissariat du 4e arrondissement d'une plainte contre son employé qui sera arrêté avant d'être envoyé en prison depuis le 1er février dernier.

GOUVERNANCE

L’agence de notation Moody’s a abaissé d’un cran la note du Niger, à Caa3, avec une perspective stable.  Les sanctions mises en place depuis la fin du mois de juillet 2023 contre le Niger ont renforcé ses difficultés économiques, entravant plus encore la capacité potentielle du gouvernement à faire face à ses engagements selon l’agence de notation Moody's. L’impact de ces sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa sur la capacité du pays à faire face à ses prochaines échéances, alors que les arriérés s'accumulent. L’agence a indiqué par ailleurs que le Niger « continue de dépendre du système bancaire local comme principale source de financement et compte tenu des mesures mises en place par l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) via la banque régionale, une potentielle dépréciation des obligations pourrait remettre en question la possibilité des banques locales de se refinancer auprès de la banque centrale régionale ».

CROISSANCE REGIONALE

La 30ème édition de l’African Mining Indaba s’est tenue du 5 au 8 février 2024 au Cap en Afrique du Sud. Lors des activités, la Sofibanque, l’une des principales institutions bancaires de République démocratique du Congo, renouvelle son soutien au secteur minier africain. La Sofibanque a rappelé l'importance stratégique de l'industrie minière pour l'économie de la République démocratique du Congo (RDC), qui représente aujourd’hui près de 50% du PIB du pays.

A l'issue d'un sommet virtuel des chefs d'État le vendredi 9 février 2024, le Centrafricain Yvon Sana Bangui a été nommé gouverneur de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC). Yvon Sana est originaire de la Lobaye, région du sud-ouest du pays. Il a gravi les échelons jusqu'à devenir directeur des systèmes d'information de la Banque en 2017. Il succède au Tchadien Abbas Mahamat Tolli dont le mandat aura été émaillé par des difficultés au sein de l'institution jusqu'à voir s'étaler sur la place publique il y a quelques jours une querelle sur la date de la fin de son mandat.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

DEVISES

 

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

11/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 04 au 10 Mars 2024

04/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 26 Février au 03 Mars 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

29/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Janvier 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

Publicité