RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 29 Janvier au 04 Février 2024

05/02/2024
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar a atteint son plus haut niveau depuis huit semaines face à ses principaux homologues, les traders ayant réduit leurs paris sur des baisses de taux agressives de la part de la Réserve fédérale cette année, compte tenu d'une économie américaine toujours résistante. Par rapport à un panier de devises, l'indice du dollar a atteint 104,18, son plus haut niveau depuis décembre. Il est resté stable à 104,02.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'euro a atteint son plus bas niveau en plus d'un mois, à 1,07675 dollars. La monnaie unique a acheté pour la dernière fois 1,0782 $.

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

Le yen ainsi que les dollars australien et néo-zélandais ont chuté à leur plus bas niveau en deux mois dans les premiers échanges asiatiques.

La livre sterling a également baissé de 0,18% à 1,2610 $, après avoir atteint 1,25985 $, son plus bas niveau depuis le 17 janvier.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

L'Aussie a récupéré ses pertes initiales pour se situer 0,05% plus haut à 0,65145$, après avoir chuté jusqu'à 0,64865$ plus tôt dans la journée.

Le kiwi était également en hausse de 0,14% à 0,60735$, rebondissant depuis son plus bas de 0,6048$.

Le yuan onshore, bien qu'il ait encore lutté contre un billet vert plus fort, il a atteint son niveau le plus bas à 7,1999 pour un dollar, égalant le niveau le plus bas du 17 janvier. Sa contrepartie offshore est tombée à un plus bas de plus de deux semaines de 7,2225 plus tôt dans la session, et était en dernier lieu à 7,2121 pour un dollar.

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

A l’issue de la réunion de son comité de politique monétaire (CPM),  la Banque centrale du Ghana a souligné que le cedi, la monnaie locale, a enregistré une stabilité « relative » sur la période sous revue, avec un taux cumulé de 7,2% par rapport au dollar américain entre février et décembre 2023.

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals

CRYPTOMONNAIES

La banque multinationale britannique Standard Chartered a annoncé que les fonds négociés en bourse (ETF) offrant aux investisseurs une exposition à Ethereum (ETH) seront approuvés en mai. La banque britannique a affirmé qu’Ethereum atteindra 4 000 $ si la SEC donne son approbation au véhicule d'investissement basé sur l'ETH. Elle a déclaré dans un rapport publié mardi qu’il était probable que la Securities and Securities and Exchange Commission des États-Unis donne son feu vert aux ETF spot ETH avant la date limite du 23 mai.

BitSmiley a clôturé avec succès son premier cycle de financement de jetons. Il est un acteur de premier plan dans le secteur Bitcoin DeFi. La réussite de bitSmiley reflète la confiance croissante des investisseurs mondiaux dans l'approche pionnière de bitSmiley en matière de finance décentralisée (DeFi) sur la blockchain Bitcoin. Le premier cycle de financement symbolique de bitSmiley a recueilli le soutien généralisé d'un groupe diversifié d'investisseurs.

MARCHES MONETAIRES

Le jeudi 25 janvier dernier, le Trésor Public du Sénégal a levé la somme de 86,270 milliards de FCFA sur le marché financier de l'UEMOA. C’était à la fin d’une émission ciblée d'adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de 364 jours et d'obligations de relance du trésor (OAT) de 3 et 5 ans, dans le but d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat. L'émetteur avait mis en adjudication 80 milliards de FCFA et a obtenu des soumissions globales de 86,274 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 107,84%.

 

MARCHES BOURSIERS

Le Président directeur général (PDG) de Coris Holding, Idrissa Nassa, occupe la première place des grosses fortunes de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) avec une valeur nette estimée à 166,66 milliards FCFA. L’homme d’affaires burkinabè détient le plus important portefeuille de la BRVM à travers Coris Holding dont il est le premier responsable. Il devance la famille Billon qui occupe la deuxième place avec 145,16 milliards FCFA de valeur nette BRVM avec la participation de ses entreprises Sifca, Sifcom et Movis International. Avec la Solibra, Castel vient en troisième position avec 110,1 milliards FCFA. Gianluigi Aponté de AGL (ex Bolloré T&L CI) occupe la quatrième place avec une valeur nette de 58,79 milliards FCFA. Jean Kacou Diagou de NSIA banque Côte d’Ivoire vient en cinquième position avec une valeur nette de 37,5 milliards FCFA.

A l’issue de la dernière séance de cotation de la semaine, les trois indices phares de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) se sont mis au vert, en enregistrant des hausses disparates. L’indice composite (indice général de la Bourse) a fini la séance de ce vendredi 2 février 2024 en accroissement de 0,23% (après un repli de 0,12% précédemment) à 207,88 points contre 207,40 points la veille. De son côté, l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées de la Bourse), a enregistré une hausse de 0,27% (après une baisse de 0,20% la veille) à 104,29 points contre 104,01 points la veille. Pour sa part, l’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige), a enregistré une progression de 0,10% (après une baisse de 0,13% précédemment) à 96,75 points contre 96,65 points la veille.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

La valeur des transactions s’est établie à 613,393 millions de FCFA contre 301,413 millions de FCFA le jeudi1er février 2024. Quant à la capitalisation boursière du marché des actions, elle s’est accrue de 17,928 milliards, s’établissant à 7 733,833 milliards de FCFA contre 7 715,905 milliards de FCFA le jeudi 1er février 2024. Concernant la capitalisation du marché obligataire, elle est de nouveau en hausse, passant de 10 194,346 milliards de FCFA la veille à 10 200,284 milliards de FCFA ce vendredi 2 février 2024 (+5,938 milliards).

 

MATIERES PREMIERES

Les prix du pétrole se sont stabilisés dans les premiers échanges asiatiques, après les fortes chutes de la semaine dernière, alors que les tentatives de cessez-le-feu dans le conflit israélo-palestinien se poursuivent et que les États-Unis prévoient de nouvelles frappes contre les groupes soutenus par l'Iran. Les contrats à terme sur le pétrole Brent ont augmenté de 8 cents à 77,41 dollars le baril à 0131 GMT, tandis que les contrats à terme sur le pétrole américain West Texas Intermediate sont restés stables à 72,28 dollars le baril. Les deux références ont terminé la semaine dernière en baisse d'environ 7%. Ils ont chuté de 2 % vendredi.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Le prix de l'or a baissé après que le rapport sur l'emploi aux États-Unis ait réduit à néant les attentes d'une réduction des taux d'intérêt à court terme de la part de la Réserve fédérale. L'or au comptant était en baisse de 0,3 % à 2 053,50 $ l'once à 0420 GMT. Les contrats à terme sur l'or américain ont baissé de 0,2 % à 2 049,10 $ l'once.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant a baissé de 0,4% à 22,58 dollars l'once, le palladium a baissé de 1,2% à 935,56 dollars, tandis que le platine a augmenté de 0,3% à 893,19 dollars.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Commodities Exchange (AFEX), première bourse privée des matières premières agricoles du pays a indiqué dans son rapport annuel qui examine les tendances et les perspectives des prix des produits de base qu’au Nigeria, les prix du sorgho sur le marché local sont attendus en hausse de 20 % en 2024. Au Nigeria, le sorgho est la troisième céréale la plus consommée après le maïs et le riz.

ENTREPRISES

Le 29 janvier dernier, Bloomfield Investment Corporation a noté à court et long terme les sociétés Palmci SA, SODECI, Ecobank Côte d'Ivoire SA et plusieurs autres. La plupart des notations ont été suivies d’une perspective positive.

Lors de la conférence "Knext Dakar 2024", Kaspersky a révélé une augmentation alarmante des attaques ciblées en Afrique. Bertrand TRASTOUR, Directeur Général de Kaspersky en Afrique de l’Ouest, a notifié que 411 000 fichiers ont été diffusés chaque jour par les cybercriminels en 2023, représentant une augmentation de 3% par rapport à 2022. Poursuivant ses déclarations, il a également révélé que Kaspersky a détecté près de 125 millions de fichiers malveillants en 2023, mettant en lumière l'ampleur de la menace. Redda Ben GELOUNE, PDG de l'AITEK a alerté sur l'augmentation spectaculaire des attaques ciblées en Afrique. Les chiffres révèlent une proportion alarmante, passant de 19,9% à une proportion inquiétante en ce début d'année.

BANQUES ET ASSURANCES

Dans le but d’honorer sa clientèle, ceux qui ont fait d’elle le premier réseau bancaire au Bénin, BOA-Bénin a organisé du 29 au 3 février 2024 une «Semaine du client » à l’occasion de ses 40 ans d’existence. L’initiative vise à remercier ses clients qui sont l’essence même de son existence et recueillir aussi leurs opinions sur la qualité des services qu’offre l’institution.

Vista Bank a désormais un nouveau président-directeur général qui dirigera les affaires de la banque en Gambie. Il s’agit de Eric Obeng Saah qui rejoint l’institution avec une riche expérience de plus de 24 ans dans le secteur des services financiers en Afrique. Il va poursuivre la vision du groupe Vista dans son expansion stratégique mondiale en Afrique, en Amérique et en Europe.

Un accord de partage de risques de 100 millions d’euros a été signé à Casablanca entre la Banque africaine de développement (BAD) et Attijariwafa bank, filiale européenne du groupe Attijariwafa bank. L’objectif est de renforcer le financement du secteur privé et promouvoir le commerce africain. Ce partenariat permettra de diversifier la capacité de production des pays, de renforcer leur compétitivité, de générer des recettes fiscales additionnelles et de créer de nouvelles opportunités d’emploi. L’accord devrait catalyser près de 500 millions d’euros d’échanges commerciaux en faveur d’entreprises opérant dans plus de vingt pays africains.

Dans le cadre du programme Desert to Power, la Banque africaine de développement (BAD) a signé un prêt substantiel de 100 milliards d’ouguiyas. Ce projet va soutenir l’interconnexion électrique entre la Mauritanie et du Mali. Un projet d’ampleur vient d’illuminer l’avenir énergétique de la Mauritanie et du Mali, avec la BAD. Cette initiative stratégique vise à exploiter le potentiel solaire du Sahel. Le prêt alimentera la construction d’une ligne de haute tension de 225 kV s’étendant sur 1 500 km entre les deux pays. Une contribution majeure au réseau énergétique régional.

Les réunions des filiales et du conseil d’administration du groupe de la Banque Sahélo-saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) se sont tenues la semaine dernière à Dakar, capitale du Sénégal. Cette rencontre se tiendra jusqu’au conseil d’administration, prévu le 30 janvier. Selon Ali IKRYIM, assistant du Président directeur général du groupe BSIC, la BSIC est l’une des banques les plus actives dans l’achat des bons et obligations de Trésor au niveau des pays de présence. Elle est un instrument financier de premier rang de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD).

Les hauts dirigeants des deux Groupes bancaires, Coris et Société Générale, ont organisé une cérémonie de closing du rachat de la filiale de Société Générale au Tchad (SGT). Cette cérémonie marque la fin réussie du processus engagé depuis juin 2023, à la suite de l’annonce de la signature de l’Accord de cession de cette filiale.

La Banque centrale du Ghana (BoG) a publié le lundi dernier un communiqué selon lequel le Ghana a enregistré une baisse de son taux d’inflation au cours de l’année 2023. Il passe de 54,1% en décembre 2022 à 23,2% en décembre dernier. Cette tendance a mené à la réduction du taux directeur par la Banque centrale.

La Banque islamique de développement (BID) a accordé à un projet de développement rural intégré en Guinée, un financement à hauteur de 22 millions de dollars. Lors de la signature du protocole de financement avec les autorités guinéennes, un responsable de la BID a indiqué que les fonds accordés doivent servir à financer des projets dans les grandes zones de productions agricoles, notamment dans les préfectures de Gaoual, de Koundara et de Mali, situées dans le nord du pays. Il est également prévu l’aménagement de plus de 2.000 hectares de plaines et de bas-fonds, l'acquisition d'équipements de labour, de récolte et de transformation post-récolte pour améliorer les conditions de travail et rentabiliser la production.

Dans l’intention de favoriser le développement durable de la Côte d’Ivoire, la Société islamique pour l'assurance des investissements et des crédits à l'exportation (SIACE) s’est associée avec la Banque africaine de développement pour signer un engagement stratégique de partage des risques. La SIACE a fourni une assurance de 194 millions d'euros, couvrant la garantie partielle de crédit (PCG) de 400 millions d'euros émise par la Banque africaine de développement contre le risque de non-paiement associé à une facilité de 533 millions d'euros accordée par Standard Chartered Bank (SCB), au gouvernement de Côte d'Ivoire. Cette facilité sera utilisée pour financer une série de projets environnementaux et sociaux éligibles, notamment les énergies renouvelables, l'éducation, la prévention et le contrôle de la pollution, la conservation de la biodiversité terrestre et aquatique, les infrastructures de santé, ainsi que l'utilisation durable de l'eau et la gestion des eaux usées, conformément à la politique de développement durable de la Côte d'Ivoire.

CRIMES FINANCIERS

Pascaline Bongo, ancienne ministre et sœur de l’ancien Président Ali Bongo est accusée d'avoir, en échange de 8 millions d'euros, usé de son influence pour aider la société française Egis a décroché des marchés publics. Après quatre jours de procès, les réquisitions du ministère public ont fait l'effet d'une douche froide et la prison ferme est requise contre l’accusé. Le procureur a dénoncé un pacte de corruption entre Pascaline Bongo et Egis Route. Ce pacte est constitué de contrat fictif, dissimulation et atteinte à l'ordre public économique. Le procureur a aussi demandé deux à trois ans avec sursis pour les autres prévenus, notamment Franck Ping, fils de l'ancien ministre Jean Ping, et pour les trois dirigeants d'Egis route mis en cause. Le jugement est attendu pour le 22 avril 2024.

Le mardi 30 janvier dernier, la France a défendu sa candidature pour accueillir à Paris une autorité européenne de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Neuf villes, dont Paris, sont actuellement candidates pour accueillir une Autorité européenne de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (AMLA). Plusieurs atouts de la France sont mis en avant, notamment les potentielles synergies avec les autres agences déjà basées dans la capitale, comme Groupe d'action financière (Gafi), organisme chargé déjà de lutter contre le blanchiment et le financement du terrorisme, l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA), l'Autorité bancaire européenne (EBA) et l'OCDE.

L'ONG Transparency international a publié ce mardi 30 janvier son rapport de l'indice de perception de la corruption en 2023. Pour la région de l’Afrique subsaharienne, le document note de l’impunité pour les fonctionnaires corrompus, l’espace civique restreint et l’accès limité à la justice. L'Indice de perception de la corruption (IPC) de cette année montre des résultats mitigés en Afrique, avec des améliorations significatives dans quelques pays. Cependant, la plupart des pays africains ont connu une stagnation, maintenant la performance constamment médiocre de la région, avec un score moyen régional inchangé de 33 sur 100. Quatre-vingt-dix pour cent des pays d'Afrique subsaharienne ont obtenu un score inférieur à 50.

GOUVERNANCE

Fitch Ratings a confirmé la note de défaut de l'émetteur (IDR) en devises à long terme du Gabon à « B- », avec une perspective stable. Les perspectives stables reflètent notre attente selon laquelle les prix élevés du pétrole et la mobilisation accrue des revenus non pétroliers soutiendront la position budgétaire du Gabon, permettant ainsi une baisse du rapport dette/PIB. La suppression de RWN reflète l'apaisement des incertitudes politiques suite à la formation d'un gouvernement de transition comprenant des représentants de la société civile, des membres de l'opposition et de l'ancienne administration Bongo. Le régime envisage d'organiser un dialogue national pour rédiger une nouvelle constitution et un nouveau code électoral afin d'organiser des élections libres et équitables, prévues en août 2025.

CROISSANCE REGIONALE

La 3e édition du Salon international du coton et du textile (SICOT) a été lancée le vendredi 26 janvier dernier par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE. Elle est placée sous le thème « la transformation locale du coton : quels modèles d’industrialisation pour l’Afrique dans le cadre de la Zone libre-échange continentale africaine (ZLECAf) ? ».

Les putschistes du Sahel ont proclamé dimanche 28 janvier, de façon simultanée leur sortie de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), l’organisation sous-régionale. Désormais, ces pays ne sont plus membres de la Cédéao. Le communiqué conjoint a été lu simultanément, à la mi-journée, sur les plateaux de télévision des trois pays. La rupture avec l’organisation est un geste de défi sans précédent de la part des putschistes sahéliens ; la Cédéao étant l’un des blocs régionaux (15 pays en font partie) où l’intégration était considérée comme la plus poussée.

Le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a annoncé la mise en œuvre d’une politique visant à accorder l’entrée sans visa au Ghana à tous les Africains. Lors de l’ouverture du Dialogue sur la prospérité de l’Afrique 2024 dans la région orientale du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a affirmé que ce geste est conforme aux objectifs de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) visant à créer un marché unique homogène sur le continent pour stimuler la croissance économique, la création d’emplois et l’éradication de la pauvreté.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

11/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 04 au 10 Mars 2024

04/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 26 Février au 03 Mars 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

29/01/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 22 au 28 Janvier 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

Publicité