RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 15 au 21 Janvier 2024

22/01/2024
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar américain a lutté pour conserver ses gains, alors que les décisions imminentes des banques centrales au Japon et en Europe et les attentes vacillantes du marché pour les réductions de taux de la Fed ont forcé une pause dans son rallye stimulé par les données à la fin de la semaine dernière.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

L'indice pondéré du dollar était en baisse de 0,09% à 103,19 et stable par rapport à l'euro à 1,0901 $.

Le yen japonais a été le principal mouvement dans un marché par ailleurs calme, s'éloignant sur la pointe des pieds de son plus bas d'un mois de vendredi, 148,80, pour atteindre 147,74. La monnaie a été la plus touchée contre le dollar cette année, chutant d'environ 5% dans un renversement rapide du rebond de décembre à des sommets de cinq mois près de 140.

La livre sterling s'échangeait à 1,2716 dollar, en hausse de 0,12 % sur la journée. La livre a chuté la semaine dernière après que les données de vendredi ont montré que les ventes au détail ont chuté le plus en trois ans, mais l'inflation toujours élevée et l'opinion selon laquelle la BoE ne réduira probablement pas les taux aussi rapidement que la BCE ou la Fed ont soutenu la monnaie.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

CRYPTOMONNAIES

Un projet de loi a été soumis au parlement de Singapour, pouvant permettre à l’Autorité monétaire de Singapour (MAS) de bénéficier de pouvoirs étendus. L’adoption du projet de loi de 2024 sur les institutions financières (amendements divers) « élargiraient les pouvoirs de la MAS pour émettre des instructions aux titulaires de licences de services sur les marchés des capitaux (« titulaires de CMSL ») qui exercent des activités non réglementées. Selon le projet de loi, les détenteurs de CMSL peuvent proposer des produits non réglementés qui pourraient présenter des risques de contagion à leurs activités réglementées. Les contrats à terme Bitcoin (BTC) et « d’autres dérivés de jetons de paiement négociés sur des bourses étrangères » sont cités en exemples dans le projet.

 

MARCHES MONETAIRES

Le jeudi 18 janvier 2024, l’Etat sénégalais a lancé la recherche d’un montant de 200 milliards de FCFA par le biais du Trésor Public. La recherche est lancée par appel public à l’épargne au niveau du marché financier de l’UEMOA à travers trois emprunts obligataires. La période de souscription au montant recherché par le Sénégal sera clôturée normalement le 7 février 2023, selon les informations de la société de gestion et d’intermédiation (SGI) Invictus Capital et Finance, Arrangeur et Chef de file de l’opération. L’emprunt obligataire par appel public à l’épargne comporte trois tranches A, B et C avec des maturités, taux et montants différents.

A la fin d’une émission simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) et d’obligations assimilables du trésor (OAT) de 1 et 3 ans, l'Etat du Burkina a levé un montant de 32,014 milliards de FCFA au niveau du marché financier de l'UEMOA. C’était le mercredi 17 janvier dernier dans le but d’assurer la couverture des besoins de financement de son budget. L’Etat burkinabè a mis en adjudication un montant de 30 milliards de FCFA et les soumissions globales des investisseurs se sont élevées à 38,464 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 128,21%.

Le Bénin a obtenu 35 milliards de FCFA respectivement pour une émission simultanée de Bons et Obligations Assimilables du Trésor d'une durée de six mois et 1 milliards d'une durée de 12 mois. Le Bénin a levé au total trente-six milliards (36.000.000.000) de FCFA sur le marché financier régional de l'Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le jeudi 18 janvier 2024. Le paiement des intérêts se fera à un taux d'intérêt de 5,7500% l'an dès la première année.

La Côte d’Ivoire ambitionne de transformer plus de la moitié de la noix d'acajou localement, avec une production totale estimée à plus de  1,250,000 tonnes de noix brute. Le taux de transformation actuel stagne à moins de 25%. L'ambition de la Côte d'Ivoire s'inscrit dans une démarche de création d'une valeur ajoutée axée sur la transformation sur place d'une part significative de sa production en noix d'amande. Son objectif est de diversifier l'économie nationale et d'accroître les retombées économiques à l'échelle locale.

 

MARCHES BOURSIERS

Au terme de la séance de cotation du vendredi 19 janvier 2024, la valeur des transactions s’est établie à 468,211 millions de FCFA contre 242,416 millions de FCFA le 18 janvier 2024. De son côté, la capitalisation boursière du marché des actions a enregistré une baisse de 27,097 milliards, passant de 7 796,067 milliards de FCFA à 7 768,970 milliards de FCFA ce vendredi 19 janvier 2024. Celle du marché obligataire est, en revanche, en hausse de 31,344 milliards, se situant à 10 223,746 milliards de FCFA contre 10 192,402 milliards de FCFA la veille.

 Du côté des indices, on note une baisse générale. L’indice composite (indice général de la Bourse), a enregistré une baisse de 0,35% à 208,83 points contre 209,56 points la veille. L’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées de la Bourse), a aussi enregistré la même baisse de 0,35% à 105,01 points contre 105,38 points précédemment. Quant à l’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige), il a régressé de 0,17% à 99,37 points contre 99,52 points la veille.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

MATIERES PREMIERES

Les prix du pétrole ont chuté pour une deuxième journée lundi, les vents économiques contraires pesant sur les perspectives de la demande mondiale de pétrole et l'emportant sur les préoccupations géopolitiques au Moyen-Orient et sur l'attaque d'un terminal d'exportation de carburant russe au cours du week-end. Le Brent a perdu 41 cents, soit 0,5%, à 78,15 dollars le baril à 0105 GMT après avoir baissé de 54 cents vendredi.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Le prix de l'or a peu varié lundi, les traders attendant avec prudence les nouvelles données sur l'économie américaine et la jauge d'inflation préférée de la Réserve fédérale, attendues plus tard dans la semaine, avant la décision de la banque centrale sur les taux d'intérêt la semaine prochaine. L'or au comptant a baissé de 0,1% à 2 026,39 dollars l'once à 0348 GMT. Les contrats à terme sur l'or américain ont baissé de 0,1% à 2 028,00 $. Le lingot a chuté d'environ 1% la semaine dernière - sa plus grande baisse hebdomadaire depuis six ans.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant a baissé de 0,2% à 22,55 dollars l'once, le platine est resté stable à 898,95 dollars et le palladium a baissé de 0,1% à 945,88 dollars.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le Forum sur la compétitivité de la mangue et de l’anacarde a été lancé lundi 15 janvier 2024 par le gouverneur de Ziguinchor (sud), Mor Talla Tine. La rencontre de deux jours a pour but d’identifier les difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs de mangue et d’anacarde, de la production à la commercialisation. Elle permet aux acteurs des filières anacarde et mangue des régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou de se pencher sur les véritables défis de ces deux [fruits] porteurs […] d’opportunités réelles’’.

ENTREPRISES

UnionPay a entamé un nouveau chapitre de son développement après 20 ans d’existence. Il s’agit de l’une des plus grandes marques de paiement au monde. Son champ d’application global est étendu à 183 pays et régions, alors que ses émissions hors de Chine continentale ont récemment dépassé 230 millions de cartes.

Un accord a été signé entre la NOC et Sonatrach  en février 2022. L’accord portait sur la reprise des activités pétrolières du groupe algérien en Libye. Le 14 janvier dernier, les deux partenaires ont officialisé des modifications à l’accord de coopération pétrogazière qui unit les deux sociétés d’État. La durée de collaboration énergétique entre les deux groupes est prolongée de deux ans. En plus le champ de la coopération entre les deux compagnies est élargi au-delà de la coopération technique dans l’industrie pétrolière et gazière, les énergies renouvelables et l’échange d’expertise. L’objectif de ces modifications, est de créer les conditions nécessaires pour que Sonatrach puisse s’engager dès que possible dans l’accomplissement de ses obligations contractuelles en suspens.

Bit Brother Limited (NASDAQ : BETS) a annoncé les résultats non audités de ses activités de minage pour l'année civile 2023 close le 31 décembre 2023. Le site 1 à Clyde, au Texas, a lancé ses activités le 17 janvier 2023 et a atteint sa pleine capacité de 6 MW en mai dernier après l'installation de serveurs de minage de 1,5 MW. Le site 2 à Abilene, au Texas, devrait lancer ses activités à la mi-janvier 2024. Pour cette nouvelle année, l'entreprise promet accomplir des réalisations encore plus importantes dans le domaine des crypto-monnaies grâce à la poursuite de l'innovation et des investissements stratégiques.

Dans le cadre d’un accord de prêt pétrole contre espèces de 3,3 milliards USD, la Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPCL) a reçu un décaissement d’un montant initial de 2,25 milliards USD. Ce décaissement confirmé par la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) dans un communiqué a été signé avec la United Bank for Africa (UBA).

Les sociétés Sonatel, Mauritania Submarine Link Consortium et EllaLink se sont montrées intéressées par l’appel d’offres pour la connexion de la Mauritanie à un deuxième câble sous-marin à fibre optique lancé en Août 2023. Elles ont soumis leurs offres respectives au gouvernement mauritanien. Le contrat a été attribué à la société irlandaise. EllaLink devrait se charger de la liaison de la Mauritanie à son second câble sous-marin à fibre optique. Le contrat a été attribué par la Commission de passation des marchés publics du ministère de la Transformation numérique, de l’Innovation et de la Modernisation de l’administration. La décision doit encore être approuvée par la Banque européenne d’investissement (BEI) qui finance en partie le projet.

L’opérateur Togocom a signé un accord de financement de 36 milliards FCFA avec l'International Finance Corporation (IFC). L’accord de financement vise à soutenir la transformation numérique et l’amélioration de la connectivité dans le pays. Cette facilité de près de 55 millions d'euros sera allouée principalement à la modernisation des infrastructures de Togocom, à l'expansion de son réseau 4G, à l'extension de son réseau de fibre optique, ainsi qu'au renforcement de sa résilience, visant à améliorer la qualité et la vitesse de la connexion. L'initiative s'inscrit dans le cadre de la stratégie de transformation digitale du Togo, qui vise à atteindre une couverture Internet mobile et fixe de 95% de la population d'ici 2025.

Le mercredi dernier, la société minière canadienne de métaux précieux Fortuna Silver a annoncé avoir remboursé une dette supplémentaire de 41 millions de dollars en utilisant ses liquidités. Fortuna Silver a indiqué que le remboursement de la dette avec les liquidités représenterait une réduction d’environ 50 millions de dollars de la dette nette totale sur la période, reflétant les fortes contributions aux flux de trésorerie de la mine d’or de Séguéla, son deuxième trimestre complet de production. Ce remboursement de la dette, selon la société, devrait ramener son ratio de levier (dette nette totale sur EBITDA ajusté), qui est couramment utilisé pour mesurer le risque financier inhérent d’une entreprise, en dessous de 0,5.

Au cours du trimestre clos en décembre dernier, la société d’investissement américaine GQG Partners a augmenté sa participation dans sept sociétés du groupe Adani, à 2,51 % (contre 2,49 %). Sa participation dans sa branche d'énergies renouvelables Adani Green Energy (AGEL) est augmentée à 3,68 % (3,55 %) et Adani Power (APL) à 4,17% (4,03%). GQG Partners a augmenté sa participation dans Adani Ports and Special Economic Zone (APSEZ) à 3,76 % fin décembre contre 3,53 % au 30 septembre. De même, sa participation dans la société phare Adani Enterprises (AEL) a été portée à 2,95 % au cours du mois de décembre troisième trimestre, contre 2,74% enregistrés au deuxième trimestre.

Dans le but d’assurer le développement de carburants routiers bas carbone, Global Bioenergies  a annoncé le début d’une nouvelle phase dans la collaboration avec Shell. Il est question de la signature d’un nouveau contrat de développement avec Shell Global Solutions. La collaboration entre Global Bioenergies et la Shell est dans le but de poursuivre le développement de carburants routiers bas carbone. Dès 2027, la Société exploitera son procédé innovant dans une usine de grande envergure. A horizon 2030, la Société prévoit de devenir un des leaders de l’immense marché émergent des carburants d’aviation durables afin de lutter contre le réchauffement climatique.

BANQUES ET ASSURANCES

Le directeur général de l’Algerian Union Bank (AUB), Merouane Aliane a annoncé le mercredi 17 janvier dernier que la première banque algérienne ouverte à l'étranger, basée dans la capitale mauritanienne, s'apprête à ouvrir, au cours du premier trimestre, deux nouvelles agences. Selon Merouane Aliane, la mission principale assignée à cet établissement bancaire public consacre la promotion des échanges économiques et les exportations vers la Mauritanie et, de là, vers les autres pays d'Afrique de l'Ouest. A l’en croire, le staff de la banque met l’accent actuellement sur l’aspect communication envers les opérateurs économiques locaux et algériens, en vue d’éventuels accompagnements financiers.

L’Indonésie a mis en place une super-application bancaire mobile nommée BRImo. Elle est tout-en-un conçue pour favoriser l'inclusion financière, la culture numérique et améliorer l'expérience client en vue d'une transformation numérique et d'une croissance durable. BRImo a enregistré une valeur de transaction de 2 984 milliards de roupies indonésiennes, ce qui a permis à BRI de générer un revenu de 1,8 billion de roupies indonésiennes grâce aux frais, et de poursuivre ainsi sa croissance. En moins de quatre ans, le nombre d'utilisateurs de BRImo est passé de 2,9 millions en 2019 à 30,4 millions ».

Au Burkina Faso, la Banque mondiale a mis à disposition une cagnotte de 3,6 milliards de dollars pour financer 29 projets. Les domaines ciblés sont entre autres, l'éducation, la santé et l'agriculture. A l'issue d'une audience avec le Premier ministre du Burkina Faso, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla, Clara Ana De Sousa, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad a réaffirmé l'engagement de la Banque mondiale à accompagner le Burkina Faso dans ses projets. A cet effet, elle a annoncé que l’institution financière accompagne 29 projets pour un total de 3,6 milliards de dollars.

En 2023, le Groupe de la Banque africaine de développement a financé une série d’opérations en Afrique du Nord totalisant plus de 2 milliards de dollars américains dans divers secteurs stratégiques. Pour sa part, le Maroc a reçu au total la somme de 704 millions de dollars. La BAD a financé à hauteur de 270 millions d’euros deux opérations destinées à l’élargissement de la couverture sociale et le développement de nouvelles infrastructures de santé.

Dans le but de soutenir la construction d’une ligne électrique devant relier la Mauritanie et le Mali, la Banque africaine de développement (BAD) a accordé 302,9 millions de dollars aux deux pays. Le projet d’interconnexion électrique entre le Mali et la Mauritanie intégrera plusieurs centrales solaires. Il se met progressivement en place avec le soutien de partenaires au développement. Le prêt comprend 269,6 millions de dollars pour la Mauritanie et 33,3 millions de dollars pour le Mali. En réalité, le projet nécessite un investissement de 888 millions de dollars. Il porte sur la construction d’une ligne de haute tension de 225 kV entre le Mali et la Mauritanie. La ligne électrique sera construite en trois lots, dont un au Mali et deux en Mauritanie, soit une longueur totale de 1 500 km.

Awa Diop, résidente à Abidjan accuse la banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal (Bicis, filiale sénégalaise de la major française BNP Paribas), devenue SUNU et son ancien directeur général au moment des faits, Samir Mezine, d'être à l'origine de la disparition de ses bijoux et autres pierres précieuses. Les bijoux et autres pierres précieuses disparus sont d’une valeur marchande estimée à plus de 6 milliards de FCFA (soit 10 millions d'euros). La Bicis à l'ouverture des coffres sur la période du 22 juin au 30 juillet 2020 devant huissier de justice, sans aucune base juridique. En réalité, depuis quatre ans, les 149 coffres, sont restés inactifs. Parmi les coffres ouverts, figure le coffre N 07 /244 appartenant à Awa Diop.

CRIMES FINANCIERS

Un individu suspecté de fraude sur transaction bancaire portant sur la somme de 429.008.000 FCFA a été interpellé par les services de la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) de la Police nationale. Le directeur des affaires administratives et financières (DAAF) du Comité national de pilotage des partenariats public-privé (CNP-PPP), le nommé DSA a été interpellé dans une affaire de fraude sur transaction bancaire. En effet, une structure de la place  spécialisée dans le financement de projet a découvert, lors de ses états financiers, des virements frauduleux d’un montant total de 429.008.000 FCFA au profit de plusieurs entreprises non enregistrées dans ses fichiers. Les investigations menées par la PLCC et le Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) ont conduit au nommé DSA. Il aurait nié les faits, bien que tous les indices de l’enquête confirment son implication.

Le Bénin vient de se conformer à une disposition légale dans la zone de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Les députés de la 9e législature ont adopté la proposition de loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération des armes de destruction massive au sein de l’Union. La nouvelle loi vise à renforcer davantage l'arsenal juridique communautaire en faveur de la défense, de la sécurité et du développement économique de la sous-région. Il s'agit de la proposition de loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération des armes de destruction massive dans l'espace UEMOA.

Pour des faits de vol, de complicité de vol, de fausses attestations, et de blanchiment de capitaux, le responsable d’une grande banque basée au Bénin risque une peine de 07 ans de prison. Son complice qui risque 5 ans. Le parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a fait ses réquisitions dans le dossier de vol de chèques certifiés annulés dans une grande banque opérant au Bénin, lors d’une audience le lundi 15 janvier dernier.

La Cour royale de Jersey avait confisqué près de 9 millions de dollars. Ces fonds étaient stockés dans des paradis fiscaux sur l'île anglaise de Jersey. Un tribunal a décidé de leur renvoi à Abuja. Le tribunal de Jersey a indiqué que l’argent était dédié à l'achat d'armes et de matériel aéronautique entre 2009 et 2015 dans la lutte contre Boko Haram. Mais il a été détourné  vers des sociétés-écrans appartenant à des membres du gouvernement du président Goodluck Jonathan.

CROISSANCE REGIONALE

Dans le but de faciliter l’accès au financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et les entreprises dirigées par les femmes dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, telles que Burkina Faso, Gambie, Guinée et Sierra Leone, African Guarantee Fund (AGF) et Vista Group Holding ont signé un accord de partenariat historique. AGF fournira une garantie de portefeuille de prêts de 30 milliards de francs CFA (environ 50 millions de dollars US) pour soutenir les activités de prêt de Vista Group Holding aux PMEs à travers son réseau dans les quatre pays cibles. Ce qui permettra à Vista d'accorder plus de 60 milliards de francs CFA (environ 100 millions USD) de prêts aux PMEs.

Les membres du Comité d'orientation stratégique du Programme de coopération transfrontalière locale (PCTL) et du Programme régional d'appui à la décentralisation (PRADEF) se sont réunis le vendredi 19 janvier 2024 à Cotonou à l’occasion de la 3ème session de leur rassemblement. L’objectif du PRADEF et du PCTL est de « fournir un accès aisé et accru des services socio-économiques et culturels aux populations vivant dans les zones transfrontalières de l'Afrique de l'Ouest ». Leurs visions est aussi d’ « accroitre les moyens supplémentaires alloués par les Etats aux Collectivités Territoriales dans le cadre des politiques de développement afin d'améliorer les services publics de bases délivrés aux populations ». La session du Comité d'orientation stratégique permettra d'examiner, d'adopter le bilan des activités de l'année 2023 et d'analyser les programmes de travail et de budget annuel 2024.

Le ministère des Communications, de l’Innovation et de l’Économie numérique a lancé la National Broadband Alliance for Nigeria (NBAN), une initiative collaborative impliquant plusieurs parties prenantes. Ce lancement a été fait dans le but de relever les défis rencontrés par l’infrastructure du réseau de fibre optique. La National Broadband Alliance for Nigeria vise l’atteinte des objectifs à court, moyen et long terme en s'associant avec des organisations internationales pour exécuter ses plans de manière progressive. Le ministère des Communications, de l'Innovation et de l'Économie numérique vise à positionner le Nigeria comme une force leader dans le paysage numérique et à promouvoir l'inclusion numérique dans tout le pays en créant la NBAN.

Dans un communiqué, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a organisé dans la capitale sénégalaise, à travers son bureau pour l’Afrique du Nord, un atelier sur la contribution de la migration au développement en Afrique les 17 et 18 janvier. L’atelier permet « d’examiner l’expérience des pays qui ont participé au projet, promouvoir une meilleure utilisation de la contribution de la diaspora au développement des pays d’origine ». Cette rencontre offrira aussi un cadre pour « partager les expériences et les meilleures pratiques africaines en vue d’optimiser la contribution des migrants au développement durable ».

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

 

DEVISES

 

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

11/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 04 au 10 Mars 2024

04/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 26 Février au 03 Mars 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

Publicité