RSS Feed  Les actualités de la BRVM en Flux RSS

NEWS FINANCIÈRES

Nous agrégeons les sources d’informations financières spécifiques Régionales et Internationales. Info Générale, Economique, Marchés Forex-Comodities- Actions-Obligataires-Taux, Vieille règlementaire etc.

Économie et finance en 7 du 01 au 07 Janvier 2024

08/01/2024
Source : ORISHAS FINANCE
Catégories: Economie et Finance en 7

Profitez d'une expérience simplifiée

Retrouvez toute l'information économique et financière sur notre application Orishas Direct à Télécharger sur Play Store

MARCHE DE CHANGES

Le dollar a légèrement augmenté, l'appétit pour le risque restant modéré avant un rapport clé sur l'inflation américaine plus tard dans la semaine, qui devrait fournir plus de clarté sur les perspectives de la politique monétaire de la Réserve Fédérale. Contre le yen, le dollar a baissé de 0,22% à 144,29, réduisant une partie de ses gains de la semaine dernière quand il a fait un bond de 2,6% sur la monnaie japonaise, sa meilleure performance hebdomadaire depuis juin 2022.

EUR/USD évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious Metals

Le yen a subi des pertes importantes la semaine dernière et a lutté près du niveau de 145 pour un dollar, tandis que les dollars australien et néo-zélandais sensibles au risque ont légèrement baissé dans un début de semaine prudent.

Le kiwi a baissé de 0,05% à 0,6239 $, après avoir glissé de 1,2% la semaine dernière, tandis que l'indice du dollar américain s'est stabilisé à 102,43.

La livre sterling a perdu 0,12 % pour se négocier à 1,27035 $, tandis que l'euro est resté stable à 1,09405 $, après avoir glissé de 0,9 % la semaine dernière.

EUR/GBP évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

L'Aussie a glissé de 0,13 % à 0,67055 $, prolongeant sa chute de 1,5 % de la semaine dernière.

Le jeudi 04 janvier 2024, le Naira a enregistré son premier gain de l’année 2024. Ce gain représente une appréciation de la monnaie de 13,51 pour cent par rapport au chiffre de la veille. Les données du FMDQ ont montré que le Naira s'est apprécié et s'est échangé à 895,23 N par dollar américain jeudi, contre 1 035,12 N par dollar américain mercredi. Par ailleurs, sur le marché parallèle, le Naira a légèrement chuté pour s'échanger à 1 230 N/1 $, ce qui représente une baisse de 0,81 pour cent par rapport aux 1 220 N pour un dollar cotés mercredi.

EUR/NGN évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

Le naira et le cedi se sont effondrés respectivement au Nigeria et au Ghana. Pour cela, le franc CFA, précisément celui utilisé en Afrique de l’Ouest est actuellement l’une des devises les plus recherchées par les agents économiques présents dans ces deux pays. Les voyageurs en provenance de Lomé ou d'Abidjan peuvent constater que le premier bureau de change accepte de convertir 1000 francs CFA à un taux proche de celui du dollar américain, à l’aéroport d’Accra, la capitale ghanéenne. La demande pour la monnaie de l’UEMOA est encore plus forte au Nigeria. En réalité, la disponibilité de liquidités en nairas est faible dans le pays et cette monnaie locale se déprécie également.

EUR/XAF évolution de la semaine

Place boursière : Forex calculated Rates

CRYPTOMONNAIES

Le bitcoin a porté l’année dernière les espoirs de redressement du marché après une année catastrophique marquée par l'effondrement de l'empire de Sam Bankman-Fried. Après avoir été plongé en 2022, le marché du bitcoin et des cryptos est reparti en force en 2023. Selon les investisseurs, une étape sera franchie dès le début d’année 2024 pour la démocratisation de l’investissement dans la première cryptos. Sa valeur moyenne a été de 28.325 dollars (26.000 euros) en 2023, contre 25.025 dollars ces cinq dernières années. Il a réalisé plus de la moitié de sa performance de l’année (+160 %) sur le seul dernier trimestre. La capitalisation totale du marché des cryptos a bondi de 50 % à 1.600 milliards de dollars, mais elle est encore 50 % en dessous de son record de novembre 2021.

 

MARCHES BOURSIERS

La Bourse Régionale des valeurs Mobilières (BRVM) a suspendu la cotation du titre EVIOSYS Packaging SIEM (Ex-Crown SIEM Côte d’Ivoire) le mardi 02 janvier dernier. Il lui est reproché le non-respect de certaines dispositions règlementaires en vigueur.

Au terme de la séance de cotation de ce vendredi 5 janvier 2024, les activités de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) ont tous enregistré une baisse. La valeur totale des transactions est ainsi passée de 662,769 millions de FCFA la veille à 410,251 millions de FCFA ce 5 janvier 2024. Concernant la capitalisation boursière du marché des actions, elle a enregistré aussi une baisse de 28,202 milliards, à 7 917,377 milliards de FCFA contre 7 945,579 milliards de FCFA le jeudi 4 janvier 2024. Celle du marché obligataire est aussi dans la même logique, s’établissant à 10 279,930 milliards de FCFA contre 10285,067 milliards de FCFA la veille, soit un repli de 5,137 milliards.

BRVM COMPOSITE évolution de la semaine

BRVM 30 évolution de la semaine

Du côté des indices, c’est la même situation de baisse qui est constatée. L’indice composite (indice général de la Bourse) a ainsi cédé 0,36% à 212,82 points contre 213,58 points la veille. Il en est de même de l’indice BRVM 30 (indice des 30 valeurs les plus échangées de la Bourse), avec une baisse de 0,38% à 106,99 points contre 107,40 points précédemment. De son côté, l’indice BRVM Prestige (indice regroupant l’ensemble des valeurs inscrites sur le compartiment Prestige) connait une baisse de 0,65% à 100,88 points contre 101,54 points la veille.

Le marché boursier malaisien a mis fin à une baisse de deux jours au cours de laquelle il avait perdu 5 points, soit 0,3%. L'indice composite de Kuala Lumpur se situe juste au-dessus du plateau de 1 460 points. Le KLCI a terminé en légère hausse mercredi suite aux gains des valeurs industrielles, à la faiblesse des valeurs financières et à une image mitigée du côté des télécommunications. L’indice a gagné 9,27 points ou 0,64 pour cent pour terminer à 1.562,37 après s'être négocié entre 1.450,17 et 1.465,69 pour la journée. Parmi les actifs, YTL Power a grimpé de 8,95 pour cent, tandis que YTL Corporation a bondi de 4,69 pour cent, Petronas Chemicals a grimpé de 2,10 pour cent, AMMB Holdings a grimpé de 1,99 pour cent, PPB Group a accéléré de 1,96 pour cent, Sime Darby a chuté de 1,68 pour cent, Press Metal a bondi de 1,65 pour cent, MISC a rebondi de 1,51 pour cent, IOI Corporation a augmenté de 1,27 pour cent, Telekom Malaysia a grimpé de 1,07 pour cent, le groupe CIMB a progressé de 1,03 pour cent, Celcomdigi a augmenté de 0,98 pour cent, Genting a augmenté de 0,88 pour cent.

 

MATIERES PREMIERES

Le pétrole en baisse de plus de 1%, les baisses de prix en Arabie Saoudite compensent les inquiétudes du Moyen-Orient. Le brut Brent a glissé de 1,09%, ou 86 cents, à 77,90 dollars le baril à 03h44 GMT, tandis que les contrats à terme sur le pétrole West Texas Intermediate ont perdu 1,15%, ou 85 cents, à 72,96 dollars le baril. Les deux contrats ont grimpé de plus de 2 % au cours de la première semaine de 2024 après le retour des investisseurs de vacances pour se concentrer sur le risque géopolitique au Moyen-Orient suite aux attaques des Houthis yéménites contre des navires en mer Rouge.

PETROLE Brut WTI evolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Pétrole Brut Brent évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures Europe

Les prix de l'or sont restés stables lundi après que les données économiques américaines mitigées de la semaine dernière aient laissé les traders à la recherche de plus d'indices sur le rythme et l'ampleur des réductions des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, l'accent étant désormais mis sur les chiffres clés de l'inflation attendus plus tard dans la semaine. L'or au comptant est resté inchangé à 2 044,49 dollars l'once, à 0139 GMT, après avoir chuté vendredi. Les contrats à terme sur l'or américain ont augmenté de 0,1% à 2 051,10 dollars l'once.

L’OR évolution de la semaine

Place boursière : Forex rates and Precious metals

L'argent au comptant a peu varié à 23,17 dollars l'once, tandis que le platine a augmenté de 0,3 % à 963,24 dollars et le palladium a gagné 0,3 % à 1 030,28 dollars après une baisse de neuf séances.

Argent évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

ENTREPRISES

Suncor Énergie a présenté une mise à jour opérationnelle pour le quatrième trimestre de 2023 le 3 janvier 2024. Il est à noter un solide rendement du quatrième trimestre, avec une production du secteur Amont s'établissant en moyenne à plus de 900 000 b/j. Le rendement du quatrième trimestre se traduit par une production annuelle moyenne du secteur Amont de plus de 900 000 b/j, correspondant aux perspectives de la Société de Suncor présentées en novembre 2022. En effet, la production nette de pétrole brut synthétique de Suncor s'est établie à 476 000 b/j et la production nette de bitume non valorisé s'est établie à 282 000 b/j; entraînant une production totale du secteur Sables bitumineux de 758 000 b/j pour le trimestre.

Le mardi 02 janvier dernier, dix petites et moyennes entreprises (PME) ont été enrôlées sur le guichet unique de financement sous l’effet de la collaboration entre la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaffrine (centre-ouest) et l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ). L’atelier d’enrôlement des PME sur le guichet unique de financement et de structuration des dossiers est une formation s’inscrivant dans le cadre du programme d’accès au financement  des PME, mis en place par l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADPME) afin de faciliter le financement rapide des  PME.

Dans un contexte de ralentissement plus large du financement dans tous les secteurs, les startups de technologie financière ont levé un total de 2 milliards de dollars de financement en 2023. Ce montant constitue une baisse de 63 % par rapport aux 5,4 milliards de dollars qu'elles avaient levés en 2022. En 2023, il n'y a eu que 144 cycles de financement dans les fintechs, soit une forte baisse par rapport aux 504 cycles de financement que le secteur avait connu en 2022. Parmi les segments les plus performants de la fintech figuraient les prêts alternatifs, les paiements et la technologie bancaire, les sociétés de prêt alternatives recevant le financement le plus élevé du secteur. 835 millions de dollars en 2023 qui constituent 63 % de moins que le financement reçu par ces entreprises en 2022.

Fitch Ratings a évalué le jeudi 4 janvier 2024 les notes proposées par Bimbo Bakeries USA, Inc. (BBU) réouvrant « BBB+ ». Cette  réouverture fait partie des billets de premier rang non garantis à double tranche de taille de référence 2023 de BBU arrivant à échéance en 2029. Les billets seront garantis irrévocablement et inconditionnellement par Grupo Bimbo, la société mère de BBU, SAB de CV (Bimbo, BBB+/Stable) et les filiales de la société mère Bimbo, SA de CV et Barcel, SA de CV. Le produit net sera utilisé pour rembourser la dette de l'émetteur et de la société mère, y compris une partie de la facilité de crédit renouvelable syndiquée et le rachat des obligations de premier rang en USD de la société mère en cours à échéance en 2024.

Callon Petroleum Company (société pétrolière et gazière indépendante américaine basée à Houston) signe un accord avec le producteur de pétrole APA, lui cédant ses actions évaluées à environ 4,5 milliards de dollars. Les termes de transactions entre APA et Callon Petroleum Company mentionnent que action ordinaire de sera échangée contre un ratio fixe de 1,0425 action ordinaire d'APA. Les actifs de Callon viendront renforcer les activités d'APA dans le bassin permien (au Texas), en augmentant sa superficie de 50%.

Sur les neufs premiers mois de son exercice, la société de participations HBM Healthcare Investments a encaissé une perte nette de 158 millions de francs. Elle est plombée par l’effet négatif des devises et des correctifs de valeur. La société d'investissement zougoise spécialisée dans les biotechnologies a indiqué que les taux de changes ont pesé à hauteur de 8,5% sur la performance, alors que des correctifs de valeur de 49 millions de francs sur des participations ont alourdi la facture.

La compagnie minière australienne West African Resources a annoncé le mardi 02 janvier 2024 avoir reçu la première tranche de 100 millions $ au titre d’une facilité de crédit de 265 millions $ fournie par le burkinabé Coris Bank et le gestionnaire d’actifs Sprott Resource Lending. La compagnie a obtenu 100 millions $ qui seront selon elle affectés à la construction de la mine d’or Kiaka au Burkina Faso. A en croire Idrissa Nassa, président de Coris, «Kiaka est un projet de classe mondiale qui aura un impact économique et social important sur les communautés de la région de Manga, tout en contribuant de manière significative au PIB du Burkina Faso. Nous sommes très fiers d’apporter un financement local au projet aurifère de Kiaka ».

Pour la première fois de son histoire, la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) a annoncé que ses ventes de minerais de fer ont dépassé les 14 millions de tonnes. A travers la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie, l’entreprise cherche à opérer une transition qualitative de ses compétences opérationnelle et à développer ses ressources humaines afin de contribuer au décollage de l’économie nationale.

 

BANQUES ET ASSURANCES

Abdoulaye Niane, le directeur général de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) fait le bilan du chemin parcouru à la tête de l’institution depuis le 28 février 2023. Il met également l’accent sur les perspectives de la banque. Au terme de l’année 2023, la BNDE a réussi un renforcement conséquent de ses fonds propres, avec une augmentation du capital social sans précédent de 11 à 62 milliards de francs CFA, donc une hausse de 51 milliards, assurant ainsi une grande partie de la conformité prudentielle de la banque.

La banque centrale de Mauritanie a porté à 20 milliards MRO le seuil minimum du capital demandé aux banques privées agrées en Mauritanie, doublant ainsi le seuil qui était de 10 milliards auparavant. La mesure prise par la banque centrale de Mauritanie intervient dans le cadre d’un plan de réforme bancaire alors que le nombre des banques privées a atteint 18 ces dix dernières années, dont la majorité peine à respecter les critères exigés pour obtenir un agrément. La BCM avait déjà porté le seuil minimal du capital de 6 à 10 milliards. Cette nouvelle décision fixe au 31 mai 2024 la date limite pour se conformer aux nouvelles exigences.

L’édition 2023 du classement « 100 qui transforment l’Afrique » a permis de nommé 15 deals sur 100, dont le projet  BOAD DOLI-P qui portait précisément sur la titrisation des créances de la BOAD. L’opération deal de l’année a été conduite début mai 2023 par BOAD Titrisation pour un montant de e 150 MILLIARDS DE FRANCS CFA (XOF). Les 15 deals nominés sont entre autres : la joint-venture Allianz-Sanlam sur 27 marchés d’assurance en Afrique, la reprise de cinq filiales de Standard Chartered par Access Bank, la reprise de Oragroup par le groupe Vista (opération en cours), l’obligation verte de400 millions de dollars émise par CRDB Bank en Tanzanie, l’acquisition de la BPCI Côte d’Ivoire par AFG Holding, le rachat de Société Générale Congo par BGFI Bank, l’acquisition de Union Bank par Fidelity Bank, la structuration de l’opération d’introduction en Bourse de Orange Côte d’Ivoire par EDC Investment Corporation et l’ouverture du capital de CGF Bourse au profit de LBO France.

Le ministère des Finances et de Budget a annoncé que les actifs de la Banque Populaire ont été transférés à Atlantic Financial Group Bank Côte d’Ivoire (AFG Bank CI). Lors de la cérémonie de passation de service, le président du ministre des Finances et du Budget, Adama Coulibaly a indiqué que la nature de cette opération permet à BPCI de transférer ses actifs réévalués ainsi que son passif à AFG BANK CI, dégageant ainsi des plus-values converties en actions au profit de l’Etat de Côte d’Ivoire pour une valeur de 35.6 milliards FCFA, cédés à AFG. A l’en croire, l’opération permettra à la nouvelle entité de renforcer l’inclusion financière et de préserver ses emplois.

 

CRIMES FINANCIERS

Trois présumés cyber escrocs ont été mis au arrêt par la Brigade de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC). Ils sont tous spécialisés dans l’usurpation d’identité et l’escroquerie via les technologies de l’information et de la communication (TIC). Deux d’entre les escrocs évoluent en binôme et se présentent comme des artistes musiciens, domiciliés à Ouagadougou. A travers de faux profils Facebook ils proposaient des articles électroménagers (réfrigérateurs, gazinières, bouteilles de gaz etc.) à leurs victimes. Pour le paiement, et la livraison des commandes, le réseau de présumés cyber escrocs utilisait un mode opératoire qui consistait à transférer rapidement les fonds reçus vers un autre numéro, une fois le dépôt fait, échappant ainsi aux tentatives de blocage de la transaction par la victime. Le troisième présumé évolue en solo, et procède comme les deux premiers.

Le jeudi 04 janvier 2024, les comptes du groupe Dangote ont été inspecté dans le cadre d’une enquête sur une éventuelle utilisation abusive de devises étrangères provenant de la banque centrale. Cette enquête a été menée par l’agence nigériane de lutte contre les crimes économiques et financiers. A en croire deux sources de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC), la perquisition devrait être étendue à d'autres entreprises.

 

CROISSANCE REGIONALE

Le rapport intitulé « Le plus grand risque national de l'IFC » indique que l'Afrique du Sud, l'Inde, le Brésil et le Nigeria sont parmi les 10 premiers débiteurs sur la liste de la Société financière internationale. L'Afrique du Sud a obtenu environ 3,23 milliards de dollars, se classant au cinquième rang du classement, tandis que l'Inde était en tête avec environ 7,28 milliards de dollars, suivie par le Brésil, 5,6 milliards de dollars, la Turquie, 4,65 milliards de dollars et la Chine, 3,23 milliards de dollars milliard. Le Nigeria est apparu au neuvième rang sur 10 pays avec environ 2,02 milliards de dollars. La Colombie, 2,35 milliards de dollars, le Vietnam, 2,19 milliards de dollars, l'Indonésie, 2,17 milliards de dollars et la Roumanie, 1,73 milliard de dollars sont les autres pays débiteurs les plus importants sur la liste.

La CCI Bénin a accueilli le Forum économique, commercial et d'investissement sino-béninois sous la collaboration du Ministère des Affaires étrangères et le Ministère de l'Industrie et du Commerce, le Ministère de l'Economie et des Finances. Les objectifs du Forum de coopération économique, commercial et d'investissement entre la Chine et le Bénin sont multiples.  Il s’agit en effet de mettre en lumière les opportunités économiques prometteuses en Chine et au Bénin ; favoriser un partenariat renforcé entre les investisseurs chinois et béninois ; explorer les voies qui permettront d'ouvrir les marchés des deux pays respectifs à leurs communautés d'affaires. Le Forum s'inscrit dans le cadre du « partenariat stratégique » entre la Chine et le Bénin qui s’est renforcé dans tous les domaines avec la visite d'Etat du président Talon en Chine en 2023, selon l'ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin.

La 62e conférence Blackland sur la croissance des revenus est prévue du 9 au 10 janvier 2024 au BASE Extraco Events Center, 4601 Bosque Blvd., à Waco. C’est l’occasion pour les producteurs de bœuf d’apprendre davantage sur les perspectives du marché du bétail en 2024. Lors des activités de la 62e conférence Blackland, David Anderson, Ph.D., économiste en marketing du bétail chez AgriLife Extension, Bryan-College Station, fera le point sur le marché du bétail pendant la séance sur le bœuf. Des bourses d'études pour les jeunes seront attribuées et les derniers équipements seront exposés dans le cadre du Mid-Tex Farm and Ranch Show.

La conférence sur l’investissement touristique et hôtelier en Afrique (CITHA) est annoncée pour le 29 février prochain au Noom Hôtel Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette conférence est portée par le cabinet de conseil international Voltere by Egis. Cette rencontre va permettre à plus de 200 experts d’échanger sur les sujets liés à l’investissement et à la structuration des projets hôteliers et touristiques en Afrique.

Le directeur de l’Union douanière et de la fiscalité à la Commission de la Cedeao Salifou Tiemtoré et Jules Tapsoba, coordonnateur du Programme d'appui à la transition fiscale en Afrique de l'Ouest à la Commission de la Cedeao ont annoncé que les États de la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) sont désormais outillés pour mieux gérer leur fiscalité. De 2020 à fin 2023, les États de la Cedeao ont bénéficié du Programme d’appui à la transition fiscale (Patf) qui les a dotés d’outils techniques nécessaires pour élargir leurs assiettes fiscales; renforcer la lutte contre la fraude, l'évasion fiscale, les flux financiers illicites et la corruption.

 

AUTRES GRAPHIQUES DE LA SEMAINE

 

LES INDICES DE LA BRVM

 

BRVM Svc Pub Idx évolution de la semaine

COMMODITIES

Le coton évolution de la semaine

Place boursière : ICE Futures U.S

CACAO évolution de la semaine

Place boursière : New york Mercantile Exchange

Café Robusta évolution de la semaine

Place boursière : Europe

DEVISES

EUR/CNY évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

EUR/GHS évolution de la semaine

Place boursière : Forex Rates and Precious Metals

USD/NGN

Place boursière : Forex rates and precious Metals

USD/GHS

Place boursière : Forex rates and precious Metals


0 COMMENTAIRE

Dans la même rubrique

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

11/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 04 au 10 Mars 2024

04/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 26 Février au 03 Mars 2024

26/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 19 au 25 Février 2024

19/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 12 au 18 Février 2024

12/02/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 05 au 12 Février 2024

Voir aussi

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024

02/04/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 24 au 31 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024

25/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 18 au 24 Mars 2024
Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

18/03/2024 - Economie et Finance en 7

Économie et finance en 7 du 11 au 17 Mars 2024

Publicité